SEPTEMBRE 2019 : fourrière animale, la communication au service des animaux

+

Depuis 2010, le Sivom du Canton d’Agde renouvelle régulièrement ses conventions avec les associations de protection des animaux afin de faire adopter les chiens capturés, non identifiés et non réclamés, au terme du délai légal de garde.

La création du profil Facebook de la collectivité Sivom du Canton d’Agde, en août 2016, permet la diffusion des caractéristiques des animaux, des lieux de capture, de leurs photos et des coordonnées de la fourrière animale. Ces publications sont actuellement visionnées et partagées par un peu plus de 1000 personnes. Les réseaux sociaux viennent en complément des annonces passées via notre site internet www.sivom-agde.fr et de celles enregistrées sur certains sites dédiés aux animaux : www.30millionsdamis.fr, www.chien-perdu.org, soschienperdu.com, http://www.alerte-animaux-perdus.fr/, www.petalert.fr.

Une communication accrue reste le meilleur moyen pour que les propriétaires puissent retrouver leur animal dans les temps impartis. Ce dernier leur sera rendu après avoir été pucé et après acquittement des coûts suivants : identification, frais d’entrée, durée du séjour. A défaut, l’animal sera proposé à l’adoption.

SEPTEMBRE 2019 : bilan de la période estivale

+

La période estivale touche à son terme et avec elle l’affluence des interventions qu’elle génère sur le territoire couvert par le Sivom.

Comme chaque année, les différents services ont organisé leur planning, pour y répondre dans les meilleurs délais et satisfaire l’ensemble des demandes des communes adhérentes.

Pour l’agent chargé de l’enlèvement des tags, les interventions ont été nombreuses. Elles se sont succédées, sans problème, en lien avec les référents des communes.

Du côté de la fourrière animale, les agents ont constaté une recrudescence d’ animaux non identifiés. Quasiment la moitié des chiens capturés, pendant cette période, n’étaient pas référencés auprès de l’Icad.

Cette situation a généré un surcroît de travail pour le service qui s’est traduit de la manière suivante  :

– investigation sur le terrain pour recherche des propriétaires ;

– création de fiches de liaison pour la mise en place de la communication sur les sites dédiés aux animaux et sur les réseaux sociaux ;

– prise de contact  avec les différentes associations au terme du délai de garde pour proposition à l’adoption ;

– prise de rendez-vous chez le vétérinaire pour visite et identification des chiens ;

– organisation des transferts vers la SPA de Villeneuve les Maguelone pour désengorger le chenil pour continuer à accueillir les animaux dans de bonnes conditions.

Malgré les différentes réglementations misent en œuvre pour l’identification et les devoirs des propriétaires envers les animaux, bien trop de personnes continuent à les ignorer impunément.

Pour le Sivom, le bilan de cette saison reste mitigé. Le ressenti est différent en fonction des services concernés.